Startseite - Home

Katalog
Catalogue

eBooks

Verlage
Publishers

   Startseite :: Home
   Kontakt :: Contact
   über uns :: about us
   Datenschutz :: Privacy Policy
   Impressum
   Kundeninformation

Grand Corpus des grammaires françaises, des remarques et des traités sur la langue (XIVe-XVIIIe siècles)

Kontakt/Bestellung
Contact/Order

via E-Mail:
info@digento.de  Contact/Order: info@digento.de

Hrsg. v. Bernard Colombat, Wendy Ayres-Bennett und Jean-Marie Fournier

Online

Inhalt :: Content

Online-Service mit Zugang zu den Hauptwerken der französischen Grammatikographie des 15. bis 18. Jahrhunderts sowie zu zentralen Schriften zur französischen Sprache des 17. und 18. Jahrhunderts im Volltext- und im Faksimileformat.

Classiques Garnier

Verlag :: Publisher

Classiques Garnier Numérique

Preis :: Price

Preise auf Anfrage / Prices on request

Aktionsangebot (gültig bis 31.01.2023)

10 % Rabatt auf die Listenpreise (Gesamtdatenbank oder Einzeldatenbanken)

Das Angebot richtet sich nicht an Verbraucher i. S. d. § 13 BGB und Letztverbraucher i. S. d. PAngV.

Bestellnummer bei digento :: digento order number

108692

Verlagsinformation :: Publisher's information

Le Grand Corpus des grammaires françaises, des remarques et des traités sur la langue française réunit en une seule base de données le Corpus des grammaires françaises de la Renaissance, le Corpus des grammaires françaises du XVIIe siècle et le Corpus augmenté des remarques et des traités sur la langue française (XVIIe siècle), ainsi que le Corpus des grammaires françaises du XVIIIe siècle et le Corpus des remarques et des traités sur la langue française (XVIIIe siècle), c'est-à-dire une grande partie des grammaires françaises du XIVe au XVIIIe siècle. Chaque grammaire se présente à la fois en version saisie, à l'identique de l'original, et en fac-similé. Il s'agit d'un ensemble sans équivalent qui permet des recherches allant de la simple consultation à la recherche universitaire la plus aboutie, selon les attentes des chercheurs et des étudiants. Par exemple, l'utilisateur peut orienter ses recherches vers les structures fines des textes : en texte intégral (sur les différents mots du texte, du métatexte ou les termes métalinguistiques) mais aussi, spécifiquement, dans les avant-textes ou post-textes, les chapitres, les sous-chapitres, les paragraphes, les notes seules (notes de l'éditeur, de l'auteur, les marginalia, etc.), les exemples ou encore les citations. Autre illustration des fonctionnalités du moteur de recherche Babel conçu par Claude Blum : les recherches sur un auteur pourront être précisées lorsque ce dernier est l'auteur de la grammaire (en fonction de sa date de composition, d'édition, d'impression, etc.) ou bien un auteur cité dans la grammaire comme source d'exemple, de citation, d'opinion, mais également comme personnage historique ou mythologique. Ce sont des centaines de combinaisons possibles, permettant à chacun d'utiliser le Grand Corpus en fonction de ses besoins propres, qu'ils soient simples et immédiats ou relevant de recherches affinées et étalées dans le temps.

Réalisé par une équipe de chercheurs de renommée internationale, le Grand Corpus est une ressource de base indispensable à toutes les bibliothèques de consultation ou de recherche. Pour leur exploration systématique, les cinq ressources constitutives du Grand Corpus mettent à la disposition des enseignants, des chercheurs et des étudiants de très nombreux outils de recherche : recherche en plein texte, thesaurus d'auteurs (5 catégories) et de titres d'œuvres (3 catégories), thesaurus d'exemples et de citations. Le Grand Corpus offre la possibilité de constituer un corpus, d'extraire et d'exporter des résultats. Un tel ensemble promet de renouveler la recherche dans les domaines de l'histoire de la langue française et de l'histoire des idées linguistiques.




1. Corpus des grammaires françaises de la Renaissance


    Les premières grammaires françaises sont d'une grande richesse et d'une extrême diversité. Le genre n'est pas encore fixé et correspond à des usages bien différents : non seulement décrire la langue française, mais aussi l'enseigner à des étrangers avides de connaître un idiome et une culture qui rayonnent dans toute l'Europe. Les ouvrages sont de taille très variable, de quelques feuillets manuscrits à plus de 1 000 pages. Les langues dans lesquelles ils sont rédigés sont tout aussi diverses : français, certes, mais aussi anglais, allemand, et très souvent latin. Pour la première fois, un corpus numérique permet des recherches fines et variées dans ces ouvrages encore largement méconnus. Pour leur exploration systématique, le Corpus des grammaires françaises de la Renaissance met à la disposition des enseignants, des chercheurs et des étudiants de très nombreux outils : recherche en plein texte, thesaurus d'auteurs, de titres d'œuvres, d'exemples et de citations. Il offre la possibilité de constituer un corpus, d'extraire et d'exporter des résultats.

    CONTENU

    • [Donat] Quantes parties d'oraison sont ? 14e s.
    • [Barton, Johan] Donait francois, ca. 1409
    • [Martin Morin] Principalia grammaticalia, ca. 1498
    • John Palsgrave, Lesclarcissement de la langue francoyse, Londres, 1530
    • Jacobus Sylvius Ambi anus [Jacques Dubois], In linguam Gallicam isagwge et Grammatica Latino-Gallica, Paris, 1531
    • Charles de Bovelles, Liber de differentia vulgarium linguarum et Gallici sermonis varietate, 1533
    • Aelii Donati de octo partibus orationis libellus, Paris, 1585 [1545]
    • Louis Meigret, Le trętte de la grammęre francoęze, Paris, 1550
    • Jean Pillot, Gallicae linguae institutio, Latino sermone conscripta, Paris, 1561 [1550]
    • Robert Estienne, Traicte de la gramaire Francoise, Paris, 1557
    • Gabriel Meurier, La Grammaire francoise, Anvers, 1557
    • Jean Garnier, Institutio gallicae linguae in usum iuuentutis Germanicae, Genève, 1558
    • Abel Matthieu, Devis de la langue francoyse, Paris, 1559
    • Abel Matthieu, Second Devis et principal propos de la langue francoyse, Paris, 1560
    • Gérard Du Vivier, Grammaire francoise, Cologne, 1566
    • Gérard Du Vivier, Briefve Institution de la langue francoise, expliquee en Aleman, Cologne, 1568
    • Antoine Cauchie, Grammaticae gallicae libri tres, Strasbourg, 1586 [1570]
    • Petrus Ramus [Pierre de la Ramée], Gramerę, Paris, 1562
    • Petrus Ramus [Pierre de la Ramée], Grammaire, Paris, 1572
    • Henri Estienne, Hypomneses de Gallica Lingua, peregrinis eam discentibus necessariæ: quædã verò ipsis etiam Gallis multum profuturæ, Paris, 1582
    • Jean Bosquet, Elemens ou institutions de la langue francoise, Mons, 1586
    • Joannes Serreius [Jean Serrier], Grammatica Gallica nova, Strasbourg, 1623 [1598]

    DOMAINES

    Histoire des idées linguistiques, histoire de la langue, grammaire, lexicographie, variation sociolinguistique, prescription linguistique, littérature, traduction, apprentissage.

    ÉQUIPE ÉDITORIALE

    Sous la direction de Bernard Colombat (université Paris Cité) et de Jean-Marie Fournier (université Sorbonne Nouvelle) :

    • Susan Baddeley (université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines)
    • Geneviève Clerico (université Rennes 2 Haute Bretagne)
    • Maria Colombo Timelli (Sorbonne Université)
    • Alain Cullière (université de Lorraine)
    • Colette Demaizière † (université Jean Moulin Lyon 3)
    • Brigitte Hébert † (Université Lumière Lyon 2)
    • Alberte Jacquetin-Gaudet † (Paris)
    • Odile Leclercq (Sorbonne Université)
    • Francine Mazière (Université Sorbonne Paris Nord)
    • Valérie Raby † (université Sorbonne Nouvelle)
    • Danielle Trudeau (San José State University, Californie)



2. Corpus des grammaires françaises du XVIIe siècle


    Le Corpus des grammaires françaises du XVIIe siècle contient les grammaires françaises les plus marquantes de l'âge classique. Au-delà de l'intérêt manifesté par leurs auteurs pour la langue française, ces ouvrages correspondent à des projets très différents : stabiliser la langue commune en l'identifiant à sa « meilleure » variété ; formuler à partir du français (et de quelques autres langues) des règles « générales » de « l'art de parler » ; faciliter l'apprentissage de la langue française par les étrangers (notamment les Anglais et les Flamands).

    Les textes sont rédigés en français, mais ont recours à d'autres langues (l'Acheminement de Masset est traduit en latin, celui de La Grue fait largement appel au flamand, celui de Mauger à l'anglais). Ils peuvent revêtir des formes différentes : traités didactiques, dialogues, listes de vocabulaire, etc. L'utilisation de certains d'entre eux est réversible : la grammaire de Mauger permet à un Anglais d'apprendre le français, mais aussi à un Français d'apprendre l'anglais. La reproduction des ouvrages a été voulue la plus fidèle possible à l'édition originale.

    Pour l'exploration de ces textes, le Corpus des grammaires françaises du XVIIe siècle met à la disposition des enseignants, des chercheurs et des étudiants de très nombreux outils de recherche : recherche en plein texte, thesaurus d'auteurs (5 catégories) et de titres d'œuvres (3 catégories), thesaurus d'exemples et de citations. Il offre la possibilité de constituer un corpus, d'extraire et d'exporter des résultats.

    CONTENU

    • Jean Masset, Exact et tres-facile acheminement à la langue françoise, 1606
    • Charles Maupas, Grammaire et syntaxe françoise, 1618 [1607]
    • Antoine Oudin, Grammaire françoise rapportée au langage du temps, 1640 [1632]
    • Claude Mauger, French Grammar with additions, 1684 [1653]
    • Thomas de La Grue, La vraye Introduction à la Langue françoise, 1669 [avant 1655]
    • Claude Irson, Nouvelle méthode pour apprendre facilement les principes et la pureté de la langue française, 1662 [1656]
    • Laurent Chiflet, Essay d'une parfaite Grammaire de la langue françoise, 1659
    • Antoine Arnauld & Claude Lancelot, Grammaire Générale et Raisonnée, 1676 [1660]
    • Denis Vairasse d'Allais, Grammaire Méthodique contenant en abrégé les Principes de cet art et les règles les plus nécessaires à la langue française, 1681
    • Louis de Courcillon de Dangeau, Opuscules sur la grammaire, 1694
    • Pierre de La Touche, L'art de bien parler françois (2 vol.), 1730 [1696]

    DOMAINES

    Histoire des idées linguistiques, histoire de la langue, grammaire, lexicographie, variation sociolinguistique, prescription linguistique, littérature, traduction, apprentissage.

    ÉQUIPE ÉDITORIALE

    Sous la direction de Bernard Colombat (université Paris Cité) et de Jean-Marie Fournier (université Sorbonne Nouvelle) :

    • Susan Baddeley (université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines)
    • Bérengère Bouard (université de Lorraine)
    • Nathalie Fournier (Université Lumière Lyon 2)
    • Florence Lefeuvre (université Sorbonne Nouvelle)
    • Odile Leclercq (Sorbonne Université)
    • Francine Mazière (Université Sorbonne Paris Nord)
    • Valérie Raby † (université Sorbonne Nouvelle)
    • Christophe Rey (CY Cergy Paris Université)
    • Serge Vlassov (université de Saint-Pétersbourg)
    • Chantal Wionet (Avignon Université)
    • Avec la collaboration de Jan Noordegraaf (université d'Amsterdam)
    • Cendrine Pagani-Naudet (Université Côte d'Azur)



3. NOUVEAU. Corpus des grammaires françaises du XVIIIe siècle


    Le Corpus des grammaires françaises du XVIIIe siècle comporte 29 unités textuelles (sachant que comptent pour une seule unité les 147 articles que Du Marsais a écrits pour l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert) rédigées par 21 auteurs. Il contient non seulement les grammaires françaises considérées comme les plus importantes du XVIIIe siècle, mais aussi des ouvrages de nature très diverse, tant par leur taille ou leur support que par leur objectif et leurs auteurs. Ainsi le court fragment subsistant de la grammaire générale manuscrite de Madame du Châtelet côtoie-t-il les articles de grammaire – parfois très courts, parfois très longs - rédigés par Du Marsais pour l'Encyclopédie. On y trouve tout à la fois des ouvrages purement didactiques, mais parfois originaux, rédigés par des pédagogues souvent méconnus (tels De Vallange, Bauchaint, V. Malherbe, Fauleau, Bonté), des ouvrages reconnus pour la position institutionnelle de leurs auteurs (tels Régnier-Desmarais ou l'abbé Girard) et des grammaires générales rédigées par des auteurs illustres, tels Beauzée, Domergue et Condillac (dont la Grammaire est présentée dans deux versions, dont celle du Cours d'étude pour l'instruction du Prince de Parme).

    Ces ouvrages sont donc hétérogènes, dans leur taille, dans leur perspective (grammaires pédagogiques vs grammaires générales, voire philosophiques), dans la notoriété de leurs auteurs, dans leur diffusion (certains n'ont pas connu plus d'une édition, alors que pour les ouvrages de Wailly et de Lhomond, a dû être choisie la dernière édition du vivant de l'auteur, soit respectivement la 10e et la 7e édition). Mais c'est cette hétérogénéité qui fait la richesse du corpus qui comprend en outre l'Hermes de Harris (texte anglais portant sur le langage en général) tel qu'il a été présenté et traduit par François Thurot.

    Le corpus constitue une source exceptionnelle tant pour les spécialistes de la langue française du XVIIIe siècle que pour ceux qui s'intéressent au développement et à la description des langues en général, du point de vue épistémologique ou historiographique. Le corpus propose de nombreux outils pour l'exploration des textes: recherche en plein texte ; thesaurus d'auteurs (par ex. plus de 500 auteurs sources d'exemples, de citation ou d'opinion), de titres d'œuvres (584 titres d'ouvrages sources d'exemple, de citation ou d'opinion), d'exemples (près de 80000) et de citations (plus de 1000 pour le français, 480 pour le latin) ; possibilité de constituer un corpus, d'extraire et d'exporter des résultats.

    CONTENU

    • Bauchaint, Principes de la langue françoise... a l'Usage des Demoiselles, Saint-Malo, 1789
    • Nicolas Beauzée, Grammaire Générale ou exposition raisonnée des éléments nécessaires du langage, Pour servir de fondement à l'étude de toutes les langues, Paris, 1767, 2 volumes
    • André Bonté [en religion, le Père François-Xavier], Grammaire françoise raisonnée, Paris, 1788
    • Père Claude Buffier, Grammaire françoise sur un plan nouveau pour en rendre les principes plus clairs et la pratique plus aisée, Paris, 1709
    • Étienne Bonnot de Condillac, Grammaire [Tome I du Cours d'étude pour l'instruction du Prince de Parme], Parme, 1775
    • Étienne Bonnot de Condillac, Grammaire dans laquelle on considere le langage comme un instrument qui n'est pas moins nécessaire pour penser que pour communiquer nos pensées, Parme, 1782
    • Jean-Pierre D'Açarq, Grammaire françoise philosophique,..., Genève, Paris, 1760 et 1761
    • Jean-Pierre D'Açarq, Remarques sur la Grammaire françoise de M. de Wailly; Suivies de quelques Vers tant Latins que François, Saint-Omer, 1787
    • François Urbain Domergue, Grammaire françoise simplifiée, élémentaire, Paris, 1791
    • François Urbain Domergue, Grammaire générale analytique, distribuée en différents mémoires, lus et discutés à l'Institut national de France, Paris, 1798-1799
    • Émilie Du Châtelet, The "Grammaire raisonnée" of Mme du Châtelet, Princeton, 1947
    • César Chesneau Du Marsais, Recueil des articles de Du Marsais dans l'Encyclopédie Diderot et d'Alembert, Paris, 1751-1757
    • César Chesneau Du Marsais, Les veritables principes de la grammaire ou Nouvelle grammaire raisonée Pour apprendre la Langue Latine, s.l. éd. (Paris ?), 1729
    • César Chesneau Du Marsais, Le traité sur l'inversion, Paris, 1797
    • César Chesneau Du Marsais, Dissertation sur la Prononciation et sur l'Ortographe de la langue françoise..., Paris, 1797
    • César Chesneau Du Marsais, Lettre d'une jeune Demoiselle a l'Auteur des Vrais Principes de la langue françoise, Paris, 1797
    • César Chesneau Du Marsais, Fragment sur les causes de la parole, Paris, 1797
    • Abbé Fabre, Syntaxe françoise, ou Nouvelle grammaire simplifiée, Paris, 1787
    • Fauleau, Métaphysique de la langue françoise, ou Développement des principes..., Paris, 1786
    • Abbé Gabriel Girard, Les vrais Principes de la Langue françoise..., Paris, 1747, 2 volumes
    • James Harris [Thurot (François) traducteur], Hermès, ou Recherches philosophiques sur la grammaire universelle..., Paris, 1796
    • Charles-François Lhomond, Elémens de la grammaire françoise, Paris, 1790
    • V. Malherbe, La langue françoise expliquée dans un ordre nouveau, Paris, 1725
    • Abbé François-Séraphin Régnier-Desmarais, Traité de la Grammaire françoise, Paris, 1706
    • Pierre Restaut, Principes généraux et raisonnés de la Grammaire françoise, avec des observations sur l'orthographe..., Paris, 1758
    • Joseph Sauvage de Villaire, Abrégé de la grammaire françoise... Pour ceux qui n'ont point étudié, Paris, 1749
    • Joseph Vallart, Grammaire Françoise, Paris, 1744
    • De Vallange, Grammaire françoise raisonée, qui ensegne la pureté & la délicatesse de la Langue, avec l'Ortographe; et qui sert de clé au Latin & aux autres langues ..., Paris, 1721
    • Noël-François de Wailly, Principes généraux et particuliers de la langue française..., Paris, 1786

    DOMAINES

    Histoire des idées linguistiques, histoire de la langue, grammaire, lexicographie, variation sociolinguistique, prescription linguistique, littérature, traduction, apprentissage.

    ÉQUIPE ÉDITORIALE

    Sous la direction de Bernard Colombat (université Paris Cité):

    • Michel Berré (université de Mons, Belgique)
    • Annie Bertin (université Paris Nanterre)
    • Bérengère Bouard (université de Lorraine)
    • Pierre Boutan (université de Montpellier)
    • Bernard Colombat (université Paris Cité)
    • Bernard Combettes (université de Lorraine)
    • Pascaline Daniel (université de Paris)
    • Alejandro Díaz Villalba (université Sorbonne Nouvelle)
    • Françoise Douay (Aix Marseille Université)
    • Aurélia Elalouf (université de Strasbourg)
    • Jean-Marie Fournier (université Sorbonne Nouvelle)
    • Nathalie Fournier (Université Lumière Lyon 2)
    • Antoine Gautier (Sorbonne Université)
    • Odile Leclercq (Sorbonne Université)
    • Michelle Lecolle (université Sorbonne Nouvelle)
    • Florence Lefeuvre (université Sorbonne Nouvelle)
    • Nadia Minerva (université de Catane - Raguse)
    • Luca Nobile (université de Bourgogne)
    • Marie Odoul (université Paris Nanterre)
    • Cendrine Pagani-Naudet (université Côte d'Azur)
    • Martine Pécharman (CNRS)
    • Sophie Piron (université du Québec à Montréal)
    • Valérie Raby † (université Sorbonne Nouvelle)
    • Jean-Jacques Romeuf (ESPE de Rouen)
    • Jacques-Philippe Saint-Gérand (université de Limoges)



4. Corpus augmenté des remarques et des traités sur la langue française (XVIIe siècle)


    Le Corpus augmenté des remarques et des traités sur la langue française (XVIIe siècle) présente un genre typiquement français, apparu vers le milieu du XVIIe siècle. Les recueils des remarques, observations ou réflexions sur la langue ne traitent généralement pas de questions élémentaires de la grammaire mais de subtilités, d'idiotismes qui posaient problème à ceux qui parlaient le mieux français. Les « remarqueurs » traitent de tous les domaines de l'usage (prononciation, orthographe, syntaxe, etc.) en renonçant à la présentation traditionnelle des grammaires.

    Le corpus est une source incontournable pour les spécialistes de la langue et de la littérature du XVIIe siècle, ainsi que pour tous ceux qui s'intéressent à l'histoire du français, à sa codification et à sa standardisation. Il contient les textes classiques (Vaugelas, Ménage, Bouhours), les recueils à présentation alphabétique (Alemand, Andry de Boisregard), les textes qui censurent Vaugelas et prônent une plus grande liberté de l'usage (Dupleix, La Mothe Le Vayer), les volumes émanant de l'Académie (commentaire sur Vaugelas, Tallemant), ainsi que des textes moins connus (Buffet, Macé). Pour leur exploration, le Corpus des remarques sur la langue française propose de nombreux outils : recherche en plein texte ; thesaurus d'auteurs, de titres d'œuvres, d'exemples et de citations ; possibilité de constituer un corpus, d'extraire et d'exporter des résultats.

    La nouvelle édition de ce corpus parue en 2022 double le nombre de textes référencés.

    CONTENU

    • Académie Française [Thomas Corneille], Observations de l'Académie Françoise sur les Remarques de M. de Vaugelas, Paris, 1704
    • Louis-Augustin Alemand, Nouvelles Observations, ou Guerre civile des François, sur la langue, Paris, 1688
    • Nicolas Andry de Boisregard, Réflexions, ou Remarques critiques sur l'usage present de la langue françoise, Paris, 1692 [1689], et Suite des réflexions critiques sur l'usage present de la langue françoise, Paris, 1693
    • Dominique Bouhours, Remarques nouvelles sur la langue françoise, Paris, 1692 [1675], et Suite des Remarques nouvelles sur la langue françoise, Paris, 1693 [1692]
    • Marguerite Buffet, Nouvelles Observations sur la langue françoise, Paris, 1668
    • Scipion Dupleix, Liberté de la langue françoise dans sa pureté, Paris, 1651
    • François de La Mothe Le Vayer, Lettres touchant les nouvelles remarques sur la langue françoise, Paris, 1669 [1647]
    • Jean Macé, Methode universelle pour apprandre facilemant les langues, pour parler puremant et escrire nettemant en françois, Paris, 1651 [1650 ?]
    • Gilles Ménage, Observations de Monsieur Ménage sur la langue françoise, Paris, 1675 [1672], et Observations de Monsieur Ménage sur la langue françoise. Segonde partie, Paris, 1676
    • Paul Tallemant, Remarques et decisions de l'Académie françoise, Paris, 1698
    • Claude Favre de Vaugelas, Remarques sur la langue françoise utiles à ceux qui veulent bien parler et bien escrire, Paris, 1647, et Nouvelles Remarques de M. de Vaugelas sur la langue françoise. Ouvrage posthume. Avec des observations de M.***** [Louis-Augustin Alemand], Paris, 1690
    • NOUVEAU. Partie augmentée.
      • Jean d'Aisy, Le Genie de la langue françoise, Paris, 1685, 2 volumes
      • Nicolas Bérain, Nouvelles Remarques sur la langue française, Rouen, 1675
      • Dominique Bouhours, Doutes sur la langue françoise proposez a Messieurs de l'Academie Françoise par un gentilhomme de province, Paris, 1674
      • François de Callières, Des Mots a la mode, et des nouvelles façons de parler; Avec des observations sur diverses maniéres d'agir & de s'exprimer. Et un Discours en vers sur les mêmes matiéres, Paris, 1693
      • François de Callières, Du bon, et du mauvais usage, dans les manieres de s'exprimer. Des façons de parler bourgeoises. Et en quoy elles sont differentes de celles de la Cour. Suitte des mots à la mode, Paris, 1693
      • Jacques Cassagne, Nouvelles remarques sur la Langue Françoise, Paris, 1690
      • Scipion Dupleix, Les Lumières de Mathieu de Morgues ... par Messire Scipion Dupleix, Condom, 1645
      • Anonyme, Grammaire françoise. Avec quelques remarques sur cette langue, selon l'vsage de ce temps, Lyon, 1657
      • Abbé Jean-Baptiste Morvan de Bellegarde, Reflexions sur l'elegance et la politesse du stile, Paris, 1695
      • François de La Mothe Le Vayer, Considerations sur l'Eloquence françoise de ce temps, Paris, 1669
      • Joseph Leven de Templery, Nouvelles remarques sur la langue françoise, Paris, 1698
      • François Poullain de la Barre, Essai des remarques particulieres, Sur la Langue Françoise, pour la ville de Geneve, Genève, 1691
      • André Renaud, Maniere de parler la langue françoise selon ses differens styles; avec la critique de nos plus celébres Ecrivains, En Prose & en Vers; et un petit traité de l'Orthographe & de la Prononciation Françoise, Lyon, 1697
      • Alcide de Bonnecase, sieur de Saint-Maurice, Remarques sur les principales difficultez que les estrangers ont en la langue françoise. Avec un recueil alphabetique de plusieurs mots choisis, pour faciliter l'Ortographe, & la Prononciation, qui peut seruir de Dictionaire, Paris, 1672
      • Jean de Wapy ou Veupy, Les Remarques sur la langue francoise Pour parler à la Mode & selon l'air du Temps, Pont à Mousson, 1634

    DOMAINES

    Histoire des idées linguistiques, histoire de la langue, grammaire, lexicographie, variation sociolinguistique, prescription linguistique, littérature, traduction, apprentissage.

    ÉQUIPE ÉDITORIALE

    Sous la direction de Wendy Ayres-Bennett (université de Cambridge) :

    • Karine Abiven (Sorbonne université)
    • Anna Bochnakowa (Université Jagellonne de Cracovie)
    • Marc Bonhomme (université de Berne)
    • Philippe Caron (université de Poitiers)
    • Bernard Colombat (université Paris Cité)
    • Christine Cuet (Nantes Université)
    • Simone Delesalle † (université Paris 8)
    • Isabelle Ducharme (Montréal)
    • Anne-Marguerite Fryba-Reber (université de Berne)
    • Gerda Hassler (université de Potsdam)
    • André Horak (université de Berne)
    • Marcus Keller (université d'Illinois à Urbana-Champaign)
    • Douglas Kibbee (université d'Illinois à Urbana-Champaign)
    • Andres Kristol (université de Neuchâtel)
    • Francine Mazière (Université Sorbonne Paris Nord)
    • Magali Rouquier (université Toulouse - Jean Jaurès)
    • Magali Seijido (Mandelieu)
    • Gilles Siouffi (Sorbonne université)
    • Jaroslav Štichauer (université Charles, Prague)
    • Laurent Susini (Université Lumière Lyon 2)
    • Javier Suso López (université de Grenade)
    • Eric Tourrette (université Lyon 3)
    • Barbara Von Gemmingen (Heinrich-Heine Universität, Düsseldorf)
    • Chantal Wionet (Avignon Université)



5. NOUVEAU - Corpus des remarques et des traités sur la langue française (XVIIIe siècle)


    Le Corpus des remarques et des traités sur la langue française (XVIIIe siècle) présente l'évolution du genre des observations ou réflexions sur la langue, qui a apparu en France vers le milieu du XVIIe siècle. L'influence durable du texte fondateur du genre, Remarques sur la langue françoise de Vaugelas, publié pour la première fois en 1647, est représentée par la nouvelle édition de 1738 qui contient les notes de Thomas Corneille et d'Olivier Patru, ainsi que les Nouvelles Remarques de Vaugelas, identifiées à juste titre comme le « rebut de ses premiéres Remarques ». Le goût pour les commentaires sur l'usage des auteurs « classique » continue également dans les Remarques sur la langue françoise de l'abbé d'Olivet qui réunit trois « opuscules » : des « Remarques sur Racine », une prosodie et des essais de grammaire. L'influence du genre ne se limite pas à la France : tout en modernisant la méthode des remarqueurs, Prémontval perpétue la forme des observations pour essayer d'échapper à la contagion des mauvais usages courants à Berlin.

    Mais le genre se diversifie aussi au XVIIIe siècle. On observe une série de volumes consacrés aux régionalismes, un paramètre de variation relativement peu étudié par Vaugelas (Desgrouais, Dubois de Launay, Mauvillon). Le désir de discerner le « bon usage » et de résoudre « l'usage douteux » continue sous d'autres formes, y compris des dictionnaires (Desfontaines) et des périodiques linguistiques (Domergue). Même Arnauld, co-auteur de la célèbre Grammaire générale et raisonnée de Port-Royal, considère qu'il est nécessaire de proposer des réflexions sur la maxime « que l'usage est la regle et le tyran des Langues vivantes ».

    Le corpus est une source incontournable pour les spécialistes de la langue et de la littérature du XVIIIe siècle, ainsi que pour tous ceux qui s'intéressent à l'histoire du français, à sa codification et à sa standardisation. Le corpus propose de nombreux outils pour l'exploration des textes: recherche en plein texte ; thesaurus d'auteurs, de titres d'œuvres, d'exemples et de citations ; possibilité de constituer un corpus, d'extraire et d'exporter des résultats.

    CONTENU

    • Antoine Arnauld, Regles pour discerner les bonnes et les mauvaises critiques des traductions de l'Ecriture-Sainte en François Pour ce qui regarde la Langue, Paris, 1707
    • Pierre-François Guyot Desfontaines, Dictionaire néologique a l'usage des beaux esprits du siécle, Paris, 1726
    • Jean Desgrouais, Les Gasconismes corrigés, Toulouse, 1766
    • François Urbain Domergue, Journal de la langue françoise, soit exacte, soit ornée, Lyon, Paris, 1784-1795
    • Henri Dubois de Launay, Remarques sur la langue françoise, a l'usage de la jeunesse de Lorraine, Paris, 1775
    • Éléazar de Mauvillon, Remarques sur les germanismes. Ouvrage utile aux Allemands, aux François, et aux Hollandois, &c., Amsterdam , 1753-1754, 2 volumes
    • Pierre-Joseph Thoulier d'Olivet, Remarques sur la langue françoise. Par M. l'Abbé d'Olivet, Paris, 1767
    • André Pierre Le Guay de Prémontval, Préservatif contre la corruption de la langue françoise, Berlin, 1761, 2 volumes
    • Claude Favre de Vaugelas, Remarques de M. de Vaugelas sur la langue françoise, Avec des Notes de Messieurs Patru & T. Corneille, Paris, 1738, 3 volumes

    DOMAINES

    Histoire des idées linguistiques, histoire de la langue, grammaire, lexicographie, variation sociolinguistique, prescription linguistique, littérature, traduction, apprentissage.

    ÉQUIPE ÉDITORIALE

    Sous la direction de Wendy Ayres-Bennett (université de Cambridge) :

    • Valentina Bisconti (université de Picardie Jules Verne)
    • Bernard Colombat (université Paris Cité)
    • Chris Coski (université d'Ohio)
    • Sybille Große (université de Heidelberg)
    • Carita Klippi (université de Tampere)
    • Mairi McLaughlin (université de Californie, Berkeley)
    • Agnès Steuckardt (université Paul Valéry Montpellier 3)
    • Olivia Walsh (université de Nottingham)
    • Valerie Worth (université d'Oxford)

top  top